Accueil Historique Vigne Activités Canuts Médias Boutique Liens
République des Canuts
Lyon - La Croix-Rousse
Le G CEPS  En juin 1996, alors que les sept chefs d’états se réunissaient à Lyon pour élaborer des plans pour notre planète,  une réunion des plus importante se déroulait sur le plateau de la Croix-Rousse à l’initiative de la République des  Canuts. C’était le sommet du G Ceps. Il regroupait six confréries de crus régionaux :  les caves particulières de Savoie les compagnons du Beaujolais les compères du Gai Barlet (vins du Forez)  la confrérie des Coteaux du Lyonnais la confrérie de la centurie de Probus (Ampuis-Côte Rôtie)  la confrérie des commandeurs du Bugey aux côtés de la République des Canuts.  Le sommet des vignerons de la région : une réunion conviviale, humoristique et haute en couleur, article paru dans  Le Progrès le 3 juillet 1996  Alors que les sept chefs d'Etat et de gouvernements des grands pays de ce monde mettaient un point d'orgue  à leur sommet et partageaient un dernier repas, sept autres présidents se retrouvaient sur le sommet de la  Croix-Rousse pour une réunion non moins importante : le G Ceps !  Gérard Truchet, président de la République des Canuts avait en effet invité six autres confréries de crus  régionaux. Après avoir intronisé et fait réciter la désormais célèbre phrase " Vitis vinifera, mon cep protégera  " à ces six nouveaux parrains de ceps de la République des Canuts, Gérard Truchet a entraîné ses  compagnons, les rois des vendangeurs, à reprendre en cœur la fameuse " Java des sécateurs ". Suite à cette  petite cérémonie, les six présidents invités, Jean-Noël Blard, des caves particulières de Savoie, Gérard  Canard, des compagnons du Beaujolais, Dominique Chèze des compères du Gai Barlet (vins du Forez),  Raymond Julien de la confrérie des vins Coteaux du Lyonnais, Gilles Barge, de la confrérie de la centurie de  Probus (Ampuis-Côte Rôtie) et Maxime Angelot de la confrérie des commandeurs du Bugey, se sont fait un  plaisir de faire goûter leurs crus respectifs aux nombreux amateurs croix-roussiens. Cette petite réunion de vignerons a été une fois de plus l'occasion de vérifier cet adage de la plaisante  sagesse lyonnaise : " il y a deux choses que gagne de vieillir : le bon vin et les amis ".  A.-L.C.  Une anecdote sur cette journée : un savoyard du G Ceps qui s’était rendu à la vigne avait indiqué à Gérard Truchet,  qu’elle était toute emboconée. En effet, les feuilles étaient blanches d’oilum et un traitement d’urgence s’imposait si  on voulait la sauver. Il fallait trouver de la bouillie de manganèse, ce qui fut fait et durant 8 jours, le traitement de choc a été appliqué.  Après cette opération, la vigne bien qu’elle ne donnerait pas de raisin l’année suivante avait son bois de sauvé et  c’était le principal.  C’est de ce moment que la confrérie des Coteaux du Lyonnais s’est occupée de la vigne. A chacun son métier ! 
Nous contacter  |  Plan du site  |  Mentions légales  |                                                       |  © République des Canuts 2017
République des Canuts - G... Ceps - 29 juin 1996 - Lyon Croix-Rousse
Ajoutez notre site à vos favoris