République des Canuts Lyon - La Croix-Rousse 1831-2011 L’écho de la Révolte  C’est le thème de la quatrième édition du Novembre des Canuts qui s’est déroulée du 14 au 27 novembre.  Pour le 180e anniversaire de la révolte des 21, 22 et 23 novembre 1831, de nombreuses activités ont été  organisées. Elles ont concerné des conférences, une table ronde, des spectacles pour vous faire partager,  voire découvrir les motivations qui ont animé ces lyonnais, ces croix-roussiens à se révolter. Un volet  souvent oublié, mais qui pourtant est primordial et malheureusement bien contemporain et très actuel, c’est  l’apport social que les tisseurs ont permis.  La République des Canuts a participé activement à cette manifestation.  Le vendredi 18 novembre c’était la déambulation théâtrale et musicale « Sur les pas de la révolte »  Le trajet emprunté par les canuts révoltés depuis la place Bertone a été ponctué de scénettes  théâtrales et musicales pour rejoindre l’Hôtel de Ville et rappeler la prise de cette institution.  Sur la place Bertone (Lyon 4e), une pièce de Guignol écrite par Gérard Truchet « Guignol un canut dans la  tourmente », a été interprétée par la compagnie Daniel Streble, un gone de Lyon et Gérard Truchet. Le  public était au rendez-vous, et petits et grands ont pu apprécier cette interprétation.  A l’issue, trois groupes se sont formés pour trabouler jusqu’à la place des Terreaux. Sur le parcours, un vin  chaud était servi sur la place Colbert par la République. Juste le temps d’écouter quelques textes et poésies  lus par Maurice Jeanniard avant de rejoindre les portes de l’Hôtel de Ville. Tous se sont retrouvés dans  l’atrium où des comédiens de la Compagnie du Chien jaune ont interprété une petite pièce mettant en scène  des négociants. M. Képénékian a clôturé cette révolte et les participants s’en sont retournés dans le calme...  Le mercredi 23 novembre, une conférence : « Et pourtant la canuse rit... et Guignol était là » était  donnée par Gérard Truchet à la Maison des Canuts (Lyon 4e). Toute la ville travaille pour la soie : de l’apprenti au Canut, du gareur au rondier. Dans les familles,  chacun se démangogne à sa tâche ; les fenottes s’acquittent de leur ouvrage, doivent tenir leur  cambuse, préparer le manger, laver le linge à la plate et s’occuper des gones… mais si nos ouvrières  gongonnent, elles n’en sont pas moins généreuses. Le tumulte est sans précédent : Et pourtant la  canuse rit…et Guignol était là !  Là aussi, la participation a été importante et la salle de la Maison des Canuts était trop petite pour accueillir  tout le monde. Ce sera une conférence à redonner. Sans oublier l’exposition à la Maison des Canuts : la révolte de 1831.  Nous contacter  |  Plan du site  |  Mentions légales  |                                                        |  © République des Canuts 2011
Ajoutez notre site à vos favoris
Place Bertone, spectacle de Guignol Place Bertone, spectacle de Guignol Place Bertone, spectacle de Guignol Place Bertone, spectacle de Guignol Place Bertone, spectacle de Guignol Place Bertone, spectacle de Guignol Place Bertone, début de la déambulation Place Bertone, début de la déambulation Place Colbert, les Ministres de la République Place Colbert, préparation du vin chaud Place Colbert Place Colbert Cour des Voraces Montée de la Grande Côte, M. Kimelfeld (maire) Hôtel de Ville Hôtel de Ville, M. Képénékian Hôtel de Ville, les intervenants de la déambulation Hôtel de Ville Exposition à la Maison des Canuts